FR

L'énergie, le carburant du cheval

12 octobre 2020

L’énergie est indispensable au fonctionnement de l’organisme, au travail musculaire, à l’élaboration des tissus et des produits tel que le lait. Découvrez comment se détermine ce besoin essentiel !

poulain

Le système d’expression de l’énergie

L'énergie est le carburant de la vie.

L’énergie nette contenue dans les aliments est la seule forme efficace pour l’organisme. Elle est issue de l’énergie brute de l’alimentation moins les pertes fécales, urinaires et caloriques.

En France, on parle d’unité fourragère cheval (UFC). Cette unité correspond à la valeur énergétique nette d’un kg d’orge standard à 870 g de matière sèche par kg, soit 2 200 kcal d’énergie nette chez le cheval à l’entretien.

Le système américain se réfère à l’énergie digestible.

Schéma inspiré de l'ouvrage L'alimentation du cheval, Wolter, 2014.

Glycemie Cheval

Le calcul du besoin énergétique

Le besoin énergétique cumule  :

  • le besoin d’entretien = métabolisme de base et de maintien des grandes fonctions. Il dépend du gabarit (0,80 UFC/100 kg de poids vif), de la race, du tempérament du cheval…
  • le besoin de production = lié à l’élaboration des tissus et des produits (croissance, gestation, lactation) et/ou au travail musculaire

Le besoin énergétique constitue l’apport journalier recommandé en UFC.

Exemples :

-        cheval de 500 kg à l’entretien a un besoin de 4 à 5 UFC/jour

-        jument de 500 kg produisant 15 kg de lait = 4 UFC pour l’entretien + 4,4 UFC pour la production laitière soit un besoin total de 8,4 UFC/jour

-         cheval au travail, ajouter 2 à 5 UFC/jour selon l’intensité du travail.

Schéma issu de l'ouvrage L'alimentation du cheval, Wolter, 2014.

poulain

Le choix Dynavena

Tous les aliments Dynavena ont une teneur adaptée en UFC. Il existe trois sources d’énergie chez le cheval : les fibres, l’amidon et la matière grasse. Chacune d’elle a son utilité et ses spécificités.

Dynavena a ainsi choisi d’apporter dans ses aliments les 3 sources d’énergie, de façon équilibrée et sous des formes variées.

Energie = Apport équilibré entre amidon, fibres solubles et matière grasse !

Le besoin énergétique doit être ajusté et réévalué en fonction du stade physiologique, de l'intensité du travail et de l'état corporel du cheval.