FR

Son microbiote, le capital santé de votre cheval

29 juillet 2020

Le microbiote ne cesse de livrer ses secrets depuis plusieurs années, de façon à être considéré aujourd’hui comme le 2ème cerveau du corps humain. Qu’en est-il chez le cheval ?

poulain

Qu’est-ce que le microbiote ?

Le gros intestin du cheval, caecum et côlon, héberge de nombreux micro-organismes (bactéries, champignons et protozoaires) qui forment le microbiote. Il se développe dès la naissance et sa diversité est en lien direct avec l’alimentation et l’environnement.

Les bactéries du microbiote représentent la communauté de micro-organismes la plus importante : des milliards avec plus de 1 000 espèces. Il y a ainsi plus de bactéries dans le cheval que de cellules constituant son organisme.

Chaque famille assure un rôle spécifique. Sans ce microbiote, le cheval ne peut survivre et il est impératif de préserver sa diversité.

Glycemie Cheval

Le fonctionnement du microbiote

Le microbiote a un rôle indispensable : il permet de digérer les fibres et de synthétiser les vitamines B et K.

Pour bien fonctionner, le microbiote a besoin de suffisamment de fibres qui permettent le développement des « bonnes bactéries ». Il dégrade les fibres en glucides simples qui nourrissent les autres micro-organismes. Lors de cette fermentation, très peu d’acide lactique est produit, ce qui :

  • maintient un pH idéal, proche de la neutralité,
  • fournit la source principale d’énergie pour le cheval,
  • limite le risque de développement de nombreuses pathologies (fourbure, myosite, colique…).
poulain

Les risques du déséquilibre du microbiote

L’équilibre du microbiote peut être altéré par un changement brusque d’aliment, une surcharge d’amidon ou encore l’administration de médicaments.

Microbiote